L’argile à notre service

Toutes les informations que je transcrit, sont pris dans le livre L’Argile qui guérit de Raymond Dextreit.

 

Douleurs à la colonne vertébrale:  appliquer un cataplasme  tiède (utiliser un bain-marie) sur un carré de coton fromage, à garder pour la nuit.



Dehors le RITALIN…OUi au NERVITA

EN 1997, fût l’année la plus difficile pour tout les membres de ma petite famille.  Un divorce, un déménagement, 2 décès (ma grand-mère et mon père en 3 mois).  Donc nouvelles écoles, pour les 3 enfants,  les premiers mois fûrent pénibles.  Les professeurs ont fait des pressions afin que je donne du RITALIN à mes enfants.  Avec tout ce que nous traversions, je savais que leurs comportements en étaient affectés, mais je refusais catégoriquement le RITALIN, je leur ai demandé s’il connaissaient vraiment ses effets secondaires.  Leur réponse fût « NON » et vous. 

Si vous ne connaissez pas les ravages que produit ce dernier, faites votre propre recherche:  Demandez le feuillet d’information à un pharmacien, sur le sujet ou dans un livre médical.  En gros, il brûle le foie comme l’alcool, une transplantation vous intéresse, c’est comme une cyrose du foie irréversible, la mort innévitablement. 

Comme je voulais une solution de rechange, je l’ai trouvé dans le NERVITA.  C’est un produit naturel (plantes camomille et autres) qui calme les nerfs tout en douceur, effets secondaires nuls.  Il n’amortit pas, ne rend pas gaga, il empèche de faire de l’angoise, la panique et l’énervement. Donc bonne concentration = n’a pas la bougeotte, de crise inutile c’est ce que demande les professeurs.. non!  Durant les jours d’école, en période d’examens et aucune la fin de semaine  Très pratique le jour, 1 x matin au lever et le soir 1 x1 h avant le coucher (l’enfant passe de très bonne nuit). 

Mes enfants ont très vite repris le retard et les profs furent très surpris!  Surtout quand je leur ai dit ce qu’ils prennaient. Pourquoi la fin de semaine, je ne leur en donnais pas c’est qu’ils puissent faire la différence entre le temps travail et repos.  C’est eux qu’ils me l’ont dit dans ces termes.  Les enfants , on reprit le contrôle de leur émotions et faisaient de très belles nuits.  Par la suite, ils ont distancés leurs prises et plus rapprocher en période d’examen.  Ils reconnaissaient la différence et trouvaient par eux-même les moyens de mieux contrôler leur émotions, sinon ils demandaient à prendre du NERVITA. 

FAIT VÉCU: 

Une connaissance me confiant ses déboires avec son fils de 12 ans: (diagnostiqué comme étant hyper-actif par son pédiatre depuis l’âge de 6 ans).

Elle ne sais plus où donner de la tête avec son fils, tout est a un tel point, qu’elle aimerait bien savoir quoi faire avant de l’accrocher au mur (comme on dit).  Tout les intervenants et elle ne savent plus quelle approche est la plus appropriée pour lui.  Je lui parle systématiquement  du NERVITA (ses bienfaits) et les dommages que causes le RITALIN et (autres) se sont ceux à long terme que l’on nous tient dans l’ignorance.   Je lui ai dit aussi de se procurer la liste de effets secondaires à court et long terme de ces produits.  Et de voir avec le pharmacien afin de procèder à la transition entre les deux médicaments.  

Lorsque je la revois trois semaines plus tard, la première chose qu’elle me dit c’est UN GROS MERCI. MERCI de m’avoir éclairer, conseiller et redonner mon fils.

Son fils n’était plus du tout le même, tout son comportement s’est transformé, il est plus réceptif, attentif, poli et expressif.  Ses résultats scolaires sont supers et il participe plus à la vie quotidienne, tout ce qui est constructif que cela soit à l’école ou à la maison et des sports.  Après s’être renseigner auprès du pharmacien et en avoir parler avec son pédiatre.  Elle a choisis de lui enlever complètement le Ritalin et le remplacer par le NERVITA, en commençant la fin de semaine et comme vous pouvez le lire, les résultats ne sont pas fait attendre pour lui.

 

Pour ma part, je vous dirais qu’une fois diagnostiqué comme étant hyper-actif ou autre ce n’est pas juste une maladie mentale.  C’est un ensemble d’évènement, d’écoute qui provoque un dérèglement mentale.  Nos émotions sont à fleur de peau, cela devient trop dur à gérer.  Si nous en tant qu’adulte on roche, on peut facilement imaginer l’enfant.  La dépression peut se montrer sous différente forme, autant chez l’enfant que chez l’adulte.  Nous avons tous un système de protection différent, s’inventer un ami imaginaire (solitaire), agressivité (manque d’amour), huître (repli sur lui-même), etc. 

Tout ce que l’on peut vivre dans une vie,  ils ont un impacte direct sur notre santé que l’on soit enfant ou adulte, notre corps réagit à tout en créant des maladies pyschosomatiques.

ÉMOTIONS= FRANÇAIS 

difficultées en français = incapacité d’exprimer émotions, sens artistique déficiant

LOGIQUE= MATHÉMATIQUE

difficultées en maths = résolutions de problème, professionnel, personnel déficiant

 

Voyez avec un pys pour voir ce qui en pense.

 

 

 

 



Le plantain ….à votre service

LES PLANTES DE CHEZ NOUS

Le plantain : sous les pas de l’homme blanc

Par Mathieu Tremblay
Le 13/09/2007

Il aurait été introduit sur nos terres en se collant aux semelles de marins arrivés d’Europe. Dès lors, les Amérindiens surnommèrent la plante « le pas de l’homme blanc ». On retrouve le plantain un peu partout au milieu de nos pelouses. Cette plante est considérée comme une mauvaise herbe. Pourtant, elle pourrait être une véritable alliée pour notre santé puisqu’elle peut soigner nombre de petits maux.
Denise Gagnon, herboriste
denise.gagnon@lautrevoix.com

Les Amérindiens utilisaient le plantain lors de longs voyages à travers le pays. Ils le mettaient dans leur chaussures, entre la peau et le mocassin, pour éviter les irritations et les ampoules. Ils s’en servaient aussi pour soulager les douleurs et les démangeaisons reliées aux piqûres d’insectes. Les randonneurs auraient donc tout intérêt à redécouvrir les vertus de cette plante. La tradition suggère également le plantain pour les problèmes de peau suivants : herbe à puces, zona, piqûres d’insectes, égratignures. Il faut alors appliquer directement la feuille sur la zone affectée ou faire des compresses avec une infusion de feuilles.

En infusion, le plantain soigne les yeux irrités et les orgelets. En jus, il redonne l’appétit. Il s’utilise frais, car séché, il perd rapidement ses propriétés. On peut aussi en faire un onguent et un concentré à base de vinaigre de cidre bio. Il est également possible d’en faire une huile qui servira aux soins la peau. Si vous êtes en forêt, la plante écrasée et appliquée sur la peau apporte un soulagement des douleurs ou démangeaisons reliées aux égratignures, piqûres d’insectes, coups de soleil et dermatites de contact.

En gargarisme, le plantain soulage les maux de gorge et les extinctions de voix. Il faut en prendre une infusion en cas d’engorgement des bronches et contre la toux due au rhume. Les graines vertes sont laxatives et peuvent facilement remplacer les graines de lin. Pour les soins de beauté, il est astringent (il resserre les pores). On l’utilise alors après le lavage du visage. Si on s’en sert pour se rincer les cheveux, il donne du brillant et aide à garder le cuir chevelu en bonne santé.

Pour en faire une infusion, il faut ajouter une cuillère à thé de plantes séchées, ou deux fois plus si la plante est fraîche, à une tasse d’eau bouillante, et laisser infuser trois à cinq minutes.

Avertissement
D’après Linda Petit Jean, auteure de Favoriser la guérison selon la tradition amérindienne, le plantain n’aurait aucune toxicité, mais certaines personnes pourraient y être allergiques. Qui plus est, la posologie peut grandement changer selon le poids, l’âge ou l’interrelation avec d’autres plantes. Il est donc très important de consulter un naturopathe ou un herboriste avant de consommer des plantes.

Pour cueillir les plantes de façon responsable :

* Bien identifier la plante à l’aide de la Flore Laurentienne ( Célèbre ouvrage du Frère Marie-Victorin répertoriant les plantes indigènes du Québec avec dessins détaillés et photos pour une meilleure identification ).
* Cueillir un plant sur dix lorsque vous prenez les feuilles ou un sur vingt si vous prenez les racines. Cette façon de faire ne nuira pas à l’espèce.
* Il est préférable de choisir les plants éloignés de la route (pollution) et loin des arrosages de pesticides. Les plants doivent être le plus naturel possible.
* Cueillir seulement la quantité de plantes dont vous avez besoin. Ceci est valable pour toutes plantes qui ne sont pas protégées. Pour ces dernières, il est préférable de choisir une espèce moins rare qui possède les même propriétés ou cultiver vos propres plantes indigènes dans votre potager.



Le côlon…et s’est déboire (polypte et autres)

Le système digestif comprend quoi? 

  • Vous le savez ok ou allez sur google.ca « système digestif ».  Voir troisième affiche.

Une personne proche de moi, a de gros trouble de santé, parce qu’il l’a négligé et a roulé un fond train à 140 miles à l’heure.  Il en paye le prix maintenant, il l’assume.  On se connait depuis  fev.2008, comme sa santé est déficiente, on travaille ensemble à la rétablir.  Ce n’est pas facile, car il voudrait que les résultats soit instantanés.   Conséquence, il ne va pas au bout ce de que je lui suggère et ça revients.  Ses raisons : ça salit, c’est fatiguant, j’ai pas le temps, etc…. toutes les excuses sont bonnes. alors le mot d’ordre pour lui : je ne veux plus l’entendre se plaindre.  Il faut de la patience…comme dans tout quoi, sinon on se fait charcutrer (opération qui devriendrait inévitable).

Contre une déminéralisation faire des applications d’argile, une tisane à chaque repas ou un peu avant qui au préalable elle devra contenir ces ingrédients: 

Lavande  20 g/ Lamier blanc  25 g/ Centaurée petite, sommités fleuries 25 g/ Romarin, sommités fleuries  25 g/ Ache,racine  20 g/ Aunée 20 g/ Germandrée, sommités fleuries 15 g/ Houblon, cônes 15 g/ Prêle 25 g.   Une bonne cuillièrée à soupe par tasse à thé d’eau bouillante ; laisser bouillir doucement cinq minutes, une tasse par repas.

Que vous la composez vous-même ou l’achetez tout faites en étant sûre que c’est contre la DÉMINÉRALISATION.

Sur ce que j’ai pu lire au sujet de la candidose, elle peut beaucoup hypôthéquer notre santé.  Bien des naturopathes en parle comme étant la première cause.  C’est plutôt logique, si on y pense bien.  Notre alimentation fait plus souvent défaut, car beaucoup de produits alimentaires, que nous consommons, contiennent des sucres raffinés et autres.  Il y a aussi un partenaire qui est infesté peut vous contaminer.  À votre naissance par votre mère et bien d’autre, vous ne saurez sans doute jamais d’où cela peut provenir. 

Celle-ci donne l’exemple d’une personne qui aurait une consommation quotidienne de 2000 calories. « Une cuillère à thé de sucre est égale à 16 calories. On doit avoir un maximum de 25 % de nos calories provenant de glucides simples. Cela veut donc dire de 9 à 12 cuillères à thé par repas maximum. Une canette de boisson gazeuse à elle seule équivaut à 12 cuillères à thé de sucre (alors vive le diet) une barre de chocolat de 52 grammes  = 200 calorie à combien de cuillères à thé de sucre. 

«  La modération a bien meilleur goût! » Et ce pour tous il n’y a pas d’âge, car les dégâts se font à différent stade et vitesse.  La candidose se développe la même chose, en trop grosse quantité, elle se manifeste de différente manière, elle n’a pas de ligne cmmune à chacun. Il y a ceci que je vous conseille d’essayer un procèder ou un ensemble qui finit par faire un effet positif à vous de choisir ce qui vous convient.Voir mes autres chroniques pour l’alimentation contre la CANDIDOSE. Changer votre alimentation plus végétarien, pain (2/jour)& pâte à haut rendement de fibre – Procèder à un nettoyage intestinale, l’idéale serait oral (1 cuillère à thé d’argile blanche dans un verre d’eau ajeun le matin 1/2 heure avant le déjeuner) avec 2 comprimé de laxatif ou une tisane naturelle et le lendemain matin par lavement (4 cuillères à thé par litre d’eau)- Appliquer un cataplasme d’argile au bas du ventre à garder durant toute la nuit et trois fois durant la journée (une heure chaque / deux heures après avoir manger pour ne pas nuire à la digestion.)  Et ce durant une semaine,   mais peut être fait pour plus longtemps en ce qui conserne l’argile,  pas pour votre alimentation qui elle c’est pour la vie.  Que cela soit pour des ulcères, gastrites, ou ptôses d’estomac.   Les usages de l’argile sont tellement vastes que seule votre imagination peut la limite.

Une cure de citron = pour la décalcification, tuberculose, anémies, dyspeptique et ulcère. Vous retrouverez la santé en tenant compte de la constitution ou du tempérament de chacun, il faut éviter l’excès.  Attention la contre indication temporaire pour les troubles neuro-végétatif. Voir autre article pour la cure de citron sur autre traitement.    



L’argile contre… les pattes d’éléphant

Qu’est-ce des pattes d’éléphant ; c’est un jargon pour définir de jambes gonflées par une très fortes retensions d’eau suite au disfonctionnement des reins.  C’est très désagréable pour la personne qui en souffre. 

Voici une petite histoire que j’ai vécu, lorsque j’étais responsable d’une résidence de personnes âgées avec une cliente.   Le diamêtre de ses molets étaient juste un peu plus petit que ses cuisses.

Je la rencontre en résidence de personnes âgées, elle se déplace très difficilement.  Je discute avec elle et me dit:  « Cela fait 30 ans que je ne peux soulever mes jambes seules que cela soit pour me coucher ou entrer dans une voiture.  La peau de mes jambes suinte (tellement étiré et clair que l’eau s’écoule seule et forme des plaies).  Je suis obligée de porter des bas supports extra fort pour les compresser. » En la préparant pour la nuit, je remarque dans sa pharmacie une boîte d’argile verte.  Je lui demande si elle l’utilise pour ses jambes, son visage en déconfiture me dit qu’elle n’y avait pas pensé, alors je lui demande si elle serait d’accord de l’essayer.  Sa réponse fut oui, bien qu’elle avait peur que cela soit une surcharge dans mon travail.  Je lui ai dit que cela était un plaisir pour moi car la récompense sera le résultat.

  • C’est alors qu’à tout les soirs je lui appliquais des cataplasmes d’argile sur les mollets.  Le résultat fut tel la première semaine que ses enfants étaient tous enchantés.  Elle leur a fait une surprise car elle s’est dépèchée d’embarquer et de placer ses jambes seules dans la voiture.  Elle riait de bon coeur à voir la surprise sur leurs visages.  
  • La deuxième semaine ses autres enfants sont tous venus me voir pour me remercier de prendre le temps pour elle.  Ils étaient tous émerveillé, car ses jambes avaient retrouvé beaucoup de leur souplesse et perdues beaucoup d’eau.  Soit dit en passant l’eau s’évacue par les urines,  ses reins s’étaient remis à mieux fonctionner.
  • La troisième semaine, nous continuons sur la lancée de plus belle, nous remplaçont ses bas par des neufs car les autres sont trop grand.  Son sourire faisait plaisir à voir ainsi que de la voir marcher avec plus de légèreté.  Elle voit son médecin (depuis 6 ans) qui lui est surpris des résultats.  Tellement qu’il vient sur place pour voir ses clients (6 = 2 hommes 4 femmes), afin de constater par lui-même, ce que je leur fais.  Sachez que ce médecin est de nature timide et très discrêt.  Il avait très peu de contact avec les autres intervenants depuis le début. 

Il a visité ses clients et à la toute fin, il vint me voir et me dit:  « Je n’en reviens pas du succès que vous avez avec eux.  Elle surtout, cela fait 6 ans que je la soigne et je n’ai aucun résultat concluant.  Vous en si peu de temps, c’est merveilleux.  Et les autres….aussi.  Chacun m’a expliqué ce que vous leur avez fait.  Je ne puis que vous encouragez de continuer.  Et là j’ai dû lui annoncer que le CLSC m’ont congédié parce qu’ils ne préconisaient pas les soins que je prodiguais à ma clientèle en faisant fi des succès que nous obtenions.  Il était en rôgne contre eux, mais ne savait pas ce qu’il devait faire contre leur décision. 

Bien souvent, certains médecin aimeraient que cela soit différent, mais la machine médical met beaucoup de pression pour que cela soit tuer dans l’oeuf.  Les mecaces de tout sorte planent au-dessus d’eux.  C’est payant pour certainses personnes la « MALADIE », mais sûrement pas pour nous.

Malgré tout ça, je continue car je sais que la science médical et la nature sont complémentaires.

Je vous ferait connaître d’autres résultats par des faits que j’ai vécu.

   

 

 



L’argile contre… la méningite cryptocoque

Mon nom est Linda Poirier, j’omet volontairement ma situation personnelle, le nom de l’hôpital et le nom des personnes impliquées.

 Cette petite hystoire que j’ai vécu, c’est passé dans un hôpital à Montréal en 2005.  Je demeurais à Sherbrooke, je travaillais auprès d’une clientèle âgée et handicapée.  J’ai toujours aimé apprendre, tout m’intéresse, ma limite c’est le ciel… haha! 

Un soir de semaine , la sonnerie du téléphone retentie.  Je répond, c’est ma mère qui vit à Rouyn-Noranda Qc.ca, sa voie tremble,  elle me fait un bref récit de son désespoir.  En aôut, mon jeune frère de 33 ans souffrant de se qui semblait être une grippe.  Après beaucoup d’examens, le verdique tombe, il est atteint de la méningite cryptocoque (c’est un champignon qui enveloppe graduellement le cerveau qui conduit à une mort certaine).  En trois mois son état s’est très vite déterrorié et il est entré dans le coma.  Ma mère me demande si je pouvais faire quelque choses avec mes produits naturels.  Elle insiste pour que je m’y rende et que j’agisse.  Je lui dis OK, mais qu’il fallait être sûr que les médecins nous laisse agir.

Lorsque j’arrive à Montréal, je me présente avec ma mère au médecin en chef des soins intensifs de l’hôpital.  Il nous explique en bref qu’ils ne peuvent plus rien faire pour lui.  Les médicaments qu’il reçoit sont les mêmes que ceux d’un sidérien, il ne répond pas du tout et qu’il ne lui reste que trois à quatre semaines à vivre.  Rachitique et raccotiller sur lui-même, il pesait 145 à 155 livres / + ou – 90 livres.

C’est alors que j’entre en rôle, je lui demande de bien me confirmer son incapacité et à leur limite à le soigner.  Il me le confirme avec regret et qu’il nous faut faire les préparations pour son enterrement.  Moi, je n’ai pas dit mon dernier mot, alors je lui explique ce que je veux entreprendre avec mes produits naturels : L’argile verte, du camphre, de l’huile à massage (eucalupsus et lavandre) et comprimé de yogourt + un amplificateur de son (jouet pour enfant).  Il est surpris et veut consulter la pharmacienne de l’hôpital.  On est vendredi et je dois attendre 4 jours. 

 Le lundi,  jour fatadique, le médecin nous informe.  Voici comment il me le fait savoir:  Si vous avez du temps à perdre…je ne suis pas opposé mais il ne faut rien donner par la bouche.  Une drôle de raillerie de la part d’un médecin..c’est quoi la promesse d’Hypocrate qu’il font: est-ce une joke aussi?  Pourquoi prétendre avoir réponse à toute.  Alors, je me suis mise à relever ce défi, ramener mon frère à la vie durant la semaine: les fin de semaine je retourne à Sherbrooke auprès de mes enfants qui vont à l’école.

Première semaine, j’applique un cataplasme d’argile verte sur la nuque en alternance avec d’autres soins avec l’amplificateur que je lui met dans les oreilles à la plus haute fréquence (durant le jour afin qu’il sache la différence du jour et de la nuit) Ma perception du coma est que la personne est prisonnière de son corps et qu’il ne peut répondre un peu comme quelqu’un qui fait un voyage astral (sorti de son corps) comme suit:  8h am/12 h/ 16 h/ un appliqué/2 heures  jeter le tout, un dernier qui restera toute la nuit + application de camphre (il est intubé par un trou dans la gorge qui est toujours bloqué par des sécrètions vertes épaisses), massage à grandeur du corps ( raccottillé sur lui-même et très raide (muscles contractés).   Les sécrétions sont devenues claires.  on peut voir que son cou se détend la tête se redresse un peu.

Deuxième semaine: Je constate que les sécrétions sont redevenues vertes et épaisses.  Je reprend le tout qui donne comme résultat ce qui suit:  ses muscles tout entier se détendent, ses genoux craquent très fort lorsque je le masse.  Une infermère qui avait pour habitude de lui parler fort le fait sursauter et il réagit sans toutefois se réveiller.  C’est très bon signe on est vendredi, je suis très optimiste. 

Troisième semaine : Je suis surprise les sécrétions sont presque nulles (une infermière m’explique qu’elle croit en ce que je fais et qu’elle lui a appliqué le camphre durant la fin de semaine).  Je reprend tout les traitements de plus belle.  Le jeudi..Euréka!  il sort du coma et reprend très vite des forces tellement vite qu’il peut être transférer à Rouyn Noranda.  La réponse du médecin en chef : C’est un miracle! Ma réponse:  La science et la nature vont de pair, elles sont complémentaires à mon avis. 

L’argile rétablie, reconstruit, réguralise et soigne ce qui fait défaut dans notre corps.  Il y a d’autres compléments qui travailles avec lui.  Je fais comme bien des élèves, j’apprend dans les livres avec une ouverture d’esprit.  Tout comme les médecins qui ont appris aussi avec des livres.  Il n’y a pas de limite avec l’argile sauf celle que vous lui imposer.  La patience est de mise…des résultats ne sont pas nécessairement instentanés mais elles viennnent à coup sûr.

Malheureusement, mon frère ne voulait pas continuer les traitement d’argile (trop long à son goût).  Il est resté avec des séquelles comme une surditée d’une oreille, la vue à 15 %.  L’important c’est qu’il soit parmi nous.  Je t’aime mon frère.

Si vous avez des questions n’hésitez pas, je vous réponderez.

 



Ma vie en blanc |
Elle aime / Ella ama |
Magnetiseur-guerisseur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | baradladental.hu
| KARMA ou HASARD
| zérOo cOmplexe "pro-ana"