L’argile contre… les pattes d’éléphant

Qu’est-ce des pattes d’éléphant ; c’est un jargon pour définir de jambes gonflées par une très fortes retensions d’eau suite au disfonctionnement des reins.  C’est très désagréable pour la personne qui en souffre. 

Voici une petite histoire que j’ai vécu, lorsque j’étais responsable d’une résidence de personnes âgées avec une cliente.   Le diamêtre de ses molets étaient juste un peu plus petit que ses cuisses.

Je la rencontre en résidence de personnes âgées, elle se déplace très difficilement.  Je discute avec elle et me dit:  « Cela fait 30 ans que je ne peux soulever mes jambes seules que cela soit pour me coucher ou entrer dans une voiture.  La peau de mes jambes suinte (tellement étiré et clair que l’eau s’écoule seule et forme des plaies).  Je suis obligée de porter des bas supports extra fort pour les compresser. » En la préparant pour la nuit, je remarque dans sa pharmacie une boîte d’argile verte.  Je lui demande si elle l’utilise pour ses jambes, son visage en déconfiture me dit qu’elle n’y avait pas pensé, alors je lui demande si elle serait d’accord de l’essayer.  Sa réponse fut oui, bien qu’elle avait peur que cela soit une surcharge dans mon travail.  Je lui ai dit que cela était un plaisir pour moi car la récompense sera le résultat.

  • C’est alors qu’à tout les soirs je lui appliquais des cataplasmes d’argile sur les mollets.  Le résultat fut tel la première semaine que ses enfants étaient tous enchantés.  Elle leur a fait une surprise car elle s’est dépèchée d’embarquer et de placer ses jambes seules dans la voiture.  Elle riait de bon coeur à voir la surprise sur leurs visages.  
  • La deuxième semaine ses autres enfants sont tous venus me voir pour me remercier de prendre le temps pour elle.  Ils étaient tous émerveillé, car ses jambes avaient retrouvé beaucoup de leur souplesse et perdues beaucoup d’eau.  Soit dit en passant l’eau s’évacue par les urines,  ses reins s’étaient remis à mieux fonctionner.
  • La troisième semaine, nous continuons sur la lancée de plus belle, nous remplaçont ses bas par des neufs car les autres sont trop grand.  Son sourire faisait plaisir à voir ainsi que de la voir marcher avec plus de légèreté.  Elle voit son médecin (depuis 6 ans) qui lui est surpris des résultats.  Tellement qu’il vient sur place pour voir ses clients (6 = 2 hommes 4 femmes), afin de constater par lui-même, ce que je leur fais.  Sachez que ce médecin est de nature timide et très discrêt.  Il avait très peu de contact avec les autres intervenants depuis le début. 

Il a visité ses clients et à la toute fin, il vint me voir et me dit:  « Je n’en reviens pas du succès que vous avez avec eux.  Elle surtout, cela fait 6 ans que je la soigne et je n’ai aucun résultat concluant.  Vous en si peu de temps, c’est merveilleux.  Et les autres….aussi.  Chacun m’a expliqué ce que vous leur avez fait.  Je ne puis que vous encouragez de continuer.  Et là j’ai dû lui annoncer que le CLSC m’ont congédié parce qu’ils ne préconisaient pas les soins que je prodiguais à ma clientèle en faisant fi des succès que nous obtenions.  Il était en rôgne contre eux, mais ne savait pas ce qu’il devait faire contre leur décision. 

Bien souvent, certains médecin aimeraient que cela soit différent, mais la machine médical met beaucoup de pression pour que cela soit tuer dans l’oeuf.  Les mecaces de tout sorte planent au-dessus d’eux.  C’est payant pour certainses personnes la « MALADIE », mais sûrement pas pour nous.

Malgré tout ça, je continue car je sais que la science médical et la nature sont complémentaires.

Je vous ferait connaître d’autres résultats par des faits que j’ai vécu.

   

 

 



2 commentaires

  1. luba 4 octobre

    Bonjour, j’ai lu vôtre petit article, qui me semble très intéressant. Ma belle maman qui a maintenant 84 ans souffre de jambes suintantes jambes enflées a ne pas en finir et même ayant des soins d infirmières chaque jour rien ne change, ou très peu! Elle commence vraiment a saturer et n’en peux plus, et nous on se sent bien impuissant face a ses problèmes. Alors l’on a fait demander a son médecin et son dermatologue, si elle pouvais essayer,les cataplasmes d’argile, son dermatologue lui a dis ce n’est pas de son ressort, et le médecin dis ne pas être assez compétant en ce domaine :/ Alors je m’adresse a vous pour avoir les bons conseils comment appliquer ces cataplasmes,combien de temps et surtout les choses a faire ou ne pas faire car malheureusement l’on est assez éloignés et ne pouvons pas être présent chaque jour, mais ma belle maman depuis je lui ai montré votre petit texte, veut bien essayer elle même, on lui montreras comment procéder et peut être avec l’aide de sa voisine elle pourrais venir a bout de ses soucis!
    J’ attend avec impatience une petite réponse de vôtre part.
    Cordialement Luba

  2. belame 20 février

    Bonjour Luba, Je m’excuse de ne pas vous avoir lu avant aujourd’hui, je vais vous écrire le tout et vous l’envoyer par émail.

Laisser un commentaire

Ma vie en blanc |
Elle aime / Ella ama |
Magnetiseur-guerisseur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | baradladental.hu
| KARMA ou HASARD
| zérOo cOmplexe "pro-ana"